La SNCF joue la carte du low-cost

Elle lance des billets de train et d'autocar dès cinq euros. Une nouvelle offensive tarifaire pour faire face, entre autres, à la libéralisation des transports en autocar.

France 3

La SNCF étoffe son offre de transport longue distance à bas prix, quitte à passer pour un nouvel opérateur low-cost. Le succès de Ouigo, des TGV à prix réduits qui circulent depuis deux ans, a convaincu l'entreprise de renforcer son offre à prix cassés.

25 000 voyages à 5 euros

Depuis ce vendredi 4 septembre, l'offre de Ouigo est étendue et Ouibus fait son apparition. La SNCF prévoit de mettre en service 127 bus de grand standing d'ici 2016. L'objectif est de lutter contre la concurrence qui fait rage depuis la libéralisation du marché des transports. La plupart des voyageurs interrogés par France 3 semblent satisfaits par cette nouvelle possibilité. Pour les convaincre et promouvoir le transport en car, la SNCF propose 25 000 voyages à 5 euros, quelle que soit la destination. Un prix qui est imbattable, même en covoiturage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Ouigo, le TGV low cost de la SNCF, le 19 février 2013.
Le Ouigo, le TGV low cost de la SNCF, le 19 février 2013. (JACQUES DEMARTHON / AFP)