Haute-Savoie : une voie réservée au covoiturage pour aller en Suisse

En Haute-Savoie, une initiative permet de développer le covoiturage. À la frontière entre la France et la Suisse, une voie est réservée aux véhicules qui comportent au moins deux passagers.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Au ralenti, à l'arrêt même parfois. Aux heures de pointe, c'est une épreuve quotidienne pour ces frontaliers de Haute-Savoie. 20 000 véhicules passent sur cette route chaque jour, des Français pour la plupart qui vont travailler en Suisse. Désormais il y a un moyen d'éviter ce bouchon, être au moins deux personnes à bord de sa voiture. Sur 1 km, une voie est réservée aux covoitureurs. "On est déjà en retard, mais on a gagné du temps", confie un couple d'automobilistes, visiblement conquis par l'initiative. "On espère que tous ceux qui font la queue vont se décider enfin à prendre quelqu'un avec eux", explique une autre automobiliste.

Un tiers d'attente en moins

Il est 6 heures du matin quand deux automobilistes suivis par France 2 se mettent en route. Ils habitent en Haute-Savoie et travaillent tous les deux à Genève, en Suisse. Ils seront à l'heure et, bonus offert par l'autoroute pour les récompenser, ils paieront moins cher leur abonnement mensuel de télépéage. Un tiers d'attente en moins en moyenne par rapport à l'autre file. Après deux mois d'expérience, la formule compte plusieurs centaines de convertis. L'expérience doit durer un an. Elle pourrait être étendue si elle s'avère concluante.

Le JT
Les autres sujets du JT
La plateforme payante Blablacar permet de mettre en relation des conducteurs et des passagers pour faire du covoiturage.
La plateforme payante Blablacar permet de mettre en relation des conducteurs et des passagers pour faire du covoiturage. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)