Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Air France : "on perd de l’argent sur 30% de nos lignes longs-courriers"

Publié
Durée de la vidéo : 6 min
Invité de Jean-Paul Chapel  dans ":L’éco" lundi 20 février, Jean-Marc Janaillac, PDG d’Air France-KLM attend l’accord de ses pilotes pour lancer sa nouvelle filiale low-cost Boost, alors volera ou volera pas ? -
Air France : "on perd de l’argent sur 30% de nos lignes longs-courriers" Invité de Jean-Paul Chapel dans ":L’éco" lundi 20 février, Jean-Marc Janaillac, PDG d’Air France-KLM attend l’accord de ses pilotes pour lancer sa nouvelle filiale low-cost Boost, alors volera ou volera pas ? - (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - Maurine Bajac
France Télévisions
franceinfo

Invité de Jean-Paul Chapel  dans ":L’éco" lundi 20 février, Jean-Marc Janaillac, PDG d’Air France-KLM attend l’accord de ses pilotes pour lancer sa nouvelle filiale low-cost Boost, alors volera ou volera pas ?

"Ce n’est pas une compagnie low-cost comme on l’entend habituellement : sans repas et où il faut payer pour ses bagages. C'est une compagnie qui aura à peu près le même type de services qu’Air France" c’est ce qu'affirme Jean-Marc Janaillac, PDG d’Air France-KLM, lundi 20 février sur le canapé gris de ":L’éco".

Il poursuit : "Boost n’est qu’un des éléments du plan "Trust together" qui vise à redonner un élan qu’Air France avait perdu ses dernières années. Cette compagnie doit coûter moins cher parce que nous sommes face à une concurrence terrible sur tous les segments en Europe avec les low-cost. Ce serait incompréhensible qu’Air France soit la seule grande compagnie à ne pas se donner les moyens de lutter contre cette nouvelle concurrence."

"Le retard n'est pas aussi considérable"

Alexis pourra-t-il voler vers New-York en Octobre via Boost ? En réponse à la Question qui fâche, Jean-Marc Janaillac se défend : "le retard n’est pas aussi considérable que cela. On garde le même objectif : lancer des lignes moyens courriers en automne, pour les longs courriers c’est l’année prochaine. Aujourd’hui, s’il veut partir à New-York, il y a des billets Air France à 450 euros d’ici la fin mars."

Volera, volera pas : Air France négocie avec ses pilotes : "on a commencé à négocier avec le syndicat des pilotes (SNPL). En les écoutant on est arrivé à une solution où ce sont les mêmes pilotes, dans les mêmes conditions, qui voleront sur Air France et Boost. Le conseil national du syndicat se réunit mercredi pour donner son accord."

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l’interview par la chanson préférée de l’invité. Jean-Marc Janaillac a choisi Syracuse, d’Henri Salvador : "c’est une ville magnifique, Air France vole vers la Sicile, c’est beaucoup d’autres destinations qui évoquent le rêve, le voyage et le départ."


":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.