Le groupe Air France confirme la suppression de 7 580 postes chez Air France et Hop ! d'ici fin 2022

Pilotes, hôtesses, stewarts et personnels au sol sont concernés. Il s'agit, selon la direction, de "faire face à la crise du Covid-19 qui frappe durement le groupe".

Un avion de la compagnie aérienne Hop !, le 3 juillet 2020, posé sur le tarmac de l\'aéroport de Morlaix (Finistère).
Un avion de la compagnie aérienne Hop !, le 3 juillet 2020, posé sur le tarmac de l'aéroport de Morlaix (Finistère). (FRED TANNEAU / AFP)

Le groupe Air France entre bel et bien dans une zone de turbulences. Lors d'un comité social et économique central extraordinaire, vendredi 3 juillet, la direction de la compagnie aérienne a confirmé son intention de supprimer 7 580 postes chez Air France ainsi que dans sa filiale régionale Hop ! d'ici fin 2022. Il s'agit, selon elle, de "faire face à la crise du Covid-19 qui frappe durement le groupe".

Dans un communiqué rédigé à l'issue de réunions avec les représentants du personnel des deux compagnies, la direction explique prévoir dans le détail la suppression de 6 560 emplois sur 41 000 (CDI équivalents temps plein) au sein de la compagnie tricolore et de 1 020 postes sur 2 420 chez Hop !. Pilotes, hôtesses, stewarts et personnels au sol sont concernés. 

Ces chiffres ne sont pas une surprise : dès mardi 30 juin, franceinfo apprenait de sources syndicales la volonté du groupe aéronautique de supprimer plus de 7 500 postes d'ici deux ans.