"Il a dit qu’il pourrait crasher l’avion s’il le voulait" : interdit d'embarquer avec un coupe-cigare, un pilote s'emporte

Selon des témoins cités par le "Scottish Sun", le pilote a fait un esclandre quand la sécurité de l'aéroport d'Edimbourg lui a interdit d'embarquer avec sa "guillotine". 

Un avion de la compagnie Hop-Air France décolle de l\'aéroport de Toulouse-Blagnac, le 19 octobre 2017. 
Un avion de la compagnie Hop-Air France décolle de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, le 19 octobre 2017.  (PASCAL PAVANI / AFP)

Un pilote français de la compagnie Hop !-Air France de passage à Edimbourg (Royaume-Uni) a fait une frayeur à ses passagers alors qu'ils étaient encore au sol. Quand la sécurité écossaise a refusé que ce pilote passe les contrôles de sécurité avec son coupe-cigare, il a fait un esclandre, rapporte Le Parisien, lundi 19 mars. 

"Il insistait pour pouvoir emporter son coupe-cigare avec lui dans l’avion et assurait que la sécurité ne devrait pas s’en inquiéter. Il se plaignait bruyamment qu’il était le pilote et qu’il pouvait faire tout ce qu’il voulait. Il a même dit de façon alarmante qu’il pourrait crasher l’avion s’il le voulait", a témoigné une passagère citée par le Scottish Sun

"Les propos et le comportement de notre pilote n’étaient pas corrects", a réagi Air France, interrogé par Le Parisien. "En revanche, si ça ne l’excuse pas, sa réaction peut s’expliquer par le fait qu’il a été pris par surprise. Ce pilote, il fume le cigare, il voyage depuis de nombreuses années avec ce coupe-cigare à travers le monde, y compris à Edimbourg, c’est la première fois qu’on lui demande de s’en séparer", ajoute le service presse de la compagnie. Refusant de communiquer sur une éventuelle sanction, la compagnie a confirmé au Parisien que le personnel est "évidemment (…) soumis aux mesures de sécurité. Il n’y a pas de discussions de ce côté-là. Aussi bien pour les passagers qu’en interne."