Cet article date de plus de trois ans.

Conflit salarial : Air France prévoit de maintenir 75% des vols vendredi

La compagnie annonce jeudi qu'elle compte assurer les 3/4 de ses vols vendredi, au treizième jour de grève depuis fin février, contre près 85% jeudi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des avions d'Air France à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, le 24 avril 2018. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Ce sera la treizième journée de grève à Air France pour les salaires, où plus d'un pilote sur cinq sera en grève. La direction de la compagnie aérienne prévoit d'assurer au total 75% des vols vendredi 4 mai. Le groupe aérien anticipe le maintien vendredi de 80% des vols long-courriers, autant de court-courriers à Orly et en province, et 65% des moyen-courriers au départ et vers Roissy-Charles-de-Gaulle.

>> Vous pouvez retrouver votre vol sur le site d'Air France

Le taux d'annulation retrouve un niveau semblable aux journées de grève de février, mars et avril, après une amélioration constatée jeudi 3 mai avec "près de 85%" de vols maintenus, contre 70 à 75% jusqu'à présent.

Vendredi, 21,5% des pilotes seront en grève, selon les estimations de la direction, contre 18,8% jeudi. La mobilisation augmente donc d'une journée à l'autre, mais elle reste bien en-deçà des onze journées de grève menées entre le 22 février et le 24 avril. A titre de comparaison, ils étaient environ 33% à cesser le travail au premier jour du mouvement et 27% encore le 24 avril.

Fin de la consultation sur le projet d'accord salarial vendredi

Concernant les autres catégories de personnel, la direction estime le taux de grévistes pour vendredi à 17,1% pour les navigants commerciaux (stewards, hôtesses, chefs de cabine) et 12,5% pour les agents au sol.

La treizième journée de grève pour les salaires vendredi, à l'appel de 11 syndicats de tous métiers, coïncide avec la fin de la consultation lancée par le président d'Air France, Jean-Marc Janaillac, sur un projet d'accord salarial. Le vote, dont les résultats seront connus après 18 heures, porte sur un texte prévoyant "des augmentations générales de salaire de 7% sur quatre ans, s'ajoutant aux augmentations individuelles" de 2018 à 2021, selon la direction. L'intersyndicale réclame toujours 5,1% d'augmentation dès 2018.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Air France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.