Cet article date de plus de trois ans.

Après sept jours de grève, Air France estime ses pertes à 170 millions d'euros

Onze syndicats de tous les métiers appellent mardi et mercredi à deux jours de grève, pour réclamer 6% d'augmentation générale.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le siège d'Air France à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d'Oise), le 5 octobre 2015. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Air France présente une première facture de la grève. La direction de la compagnie aérienne a estimé, mardi 10 avril, avoir subi 170 millions d'euros de pertes liées aux sept jours de grève de ses employés. Onze syndicats de tous métiers appellent mardi et mercredi à deux jours de grève, pour réclamer 6% d'augmentation générale.

Un avion sur quatre cloué au sol ce mardi

Air France prévoit qu'un avion sur quatre sera cloué au sol mardi 10 avril. Dans le détail, le groupe aérien anticipe le maintien mardi de 65% des vols long-courriers, 73% des moyen-courriers depuis et vers Roissy, et 80% des court-courriers à Orly et en région, précise le communiqué. 

Les syndicats appellent également à la grève les 17 et 18 avril, ainsi que les 23 et 24 avril. Ils ont déjà mené des journées d'action du même type les 22 février, 23 mars, 30 mars, 3 et 7 avril.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Air France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.