Air France : salaires, congés supprimés, le géant aérien demande un effort à ses salariés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Salaires, congés supprimés : Air France demande un effort à ses salariés
France 2
Article rédigé par
J.Bigard, A.Girault-Carlier, N.Dahan, C.La Rocca, L.Le Moigne, M.Le Rue - France 2
France Télévisions

 Air France est en difficulté face aux mesures sanitaires : l'entreprise perd 10 millions d'euros par jour. Des efforts financiers, sur les salaires ou encore les jours de congé, ont été demandés à ses salariés, mais les syndicats n'accepteront que sous conditions.

A cause des nouvelles restrictions de déplacement, Air France perd 10 millions d‘euros chaque jour. Pour s’en sortir, le groupe fait des propositions à ses salariés, et demande un sacrifice : trois jours de congés supprimés. Les syndicats doivent donner leur accord pour que cette proposition soit validée. “Tout dépendra de la façon dont la direction souhaite le faire : est-ce qu’on est dans une situation conjoncturelle, et que donc ces efforts seront limités dans le temps, ou est-ce que la direction souhaite profiter de la crise pour modifier structurellement la politique de rémunération de l’entreprise. Si ça se pérennise, ça risque d’être un problème”, explique Christophe Dewatine, de la CFDT. 

Des bases fermées dans le sud

D’autres projets sont sur la table : la prime annuelle pourrait être intégrée dans le salaire, comme un 13ème mois. En cas de chômage partiel, ce ne serait plus la compagnie, mais l’Etat qui la verserait aux salariés. Enfin, Air France voudrait fermer partiellement trois bases dans le sud de la France : Toulouse (Haute-Garonne), Marseille (Bouches-du-Rhône) et Nice (Alpes-Maritimes). 329 personnels navigants commerciaux et 109 pilotes devraient alors travailler depuis la capitale. Une situation mal vécue par les salariés concernés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.