Air France : le plan social de la compagnie aérienne va se préciser

Vendredi 3 juillet au matin, un comité central extraordinaire a lieu pour préciser les modalités du plan social qui va toucher Air France. 7 500 suppressions de postes sont prévues d’ici à 2022. La direction invoque la baisse d’activité liée au Covid-19. 

FRANCE 2

Le Covid-19 a eu des conséquences terribles pour Air France. 7 500 postes devraient être supprimés d’ici à 2022. "Il s’agira de départs volontaires, naturels, non-remplacés et des licenciements ne sont pas à exclure. Dans les faits, 6 500 postes sont menacés au sein de la compagnie aérienne, soit près de 13% des effectifs. Près de 1 000 sont menacés pour la filiale HOP, qui dessert les destinations nationales, soit 40% des effectifs", détaille le journaliste de France Télévisions, Arnaud Moreau, en direct de Paris. 

Un autre conseil à Nantes

La direction s’est refusée à tout commentaire par rapport à ces chiffres. "Elle doit les annoncer vendredi matin à 9 heures lors d’un conseil économique et social extraordinaire. À noter qu’à Nantes (Loire-Atlantique), un autre conseil de ce type doit avoir lieu pour la filiale HOP", précise le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des avions Air France sur le tarmac de Roissy.
Des avions Air France sur le tarmac de Roissy. (JOEL SAGET / AFP)