VIDEO. Airbus : les sous-traitants craignent un recul de l'activité et des suppressions de poste

L’annonce de la suppression d’emplois chez Airbus suscite le choc chez les sous-traitants de l’avionneur.

France 2

Triste nouvelle pour le secteur aéronautique. La mauvaise santé de Airbus, qui annoncé 5 000 suppressions de poste en France, risque d'affecter ses sous-traitants. Rien qu'en Occitanie, on redoute 40 000 suppressions d'emplois. A Figeac (Lot), près d’un tiers des 10 000 habitants travaillent dans la sous-traitance aéronautique, la plupart dans l'usine Figeac Aero SA, dont les clients sont Airbus ou Boing. L'inquiétude est donc vive.

40% des salariés au chômage partiel

"On n'est pas sûr de garder son emploi", explique un salarié à France 2. Le chômage partiel s’est imposé pour 40% des salariés de cette usine, avec une perte de 150 euros par mois en moyenne. Le PDG, Jean-Claude Maillard, confie par téléphone qu’il n'excluait pas des licenciements secs. Plusieurs autres sous-traitants sont concernés par ces potentielles suppressions, telles que celui de création de cockpits. "On a une baisse d'activité de 20% qui pourrait perdurer jusqu'en 2021", confie ainsi Lilian Alric, délégué syndical CGT Collins Aérospace Ratier Figeac.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Airbus A380 se pose à l\'aéroport d\'Orly, le 11 novembre 2009.
Un Airbus A380 se pose à l'aéroport d'Orly, le 11 novembre 2009. (ERIC PIERMONT / AFP)