Air France : interpellations et gardes à vue

Six personnes ont été interpellées, ce lundi 12 octobre, suite aux violences de la semaine dernière.

France 3

Cinq salariés d'Air France ont été interpellés ce matin, lundi 12 octobre, dans le cadre de l'enquête sur les violences lors du comité central d'entreprise du 5 octobre dernier. Devant le secteur fret d'Air France à Roissy ce matin, quelque 200 manifestants se sont rassemblés pour soutenir leurs collègues en garde à vue. Au total, six personnes ont été interpellées grâce aux images vidéo enregistrées lundi 5 octobre lorsque des salariés furieux ont pris à partie des cadres de la société.

Un point de crispation

Ce soir, cinq salariés sont toujours en garde à vue. Cette procédure judiciaire a provoqué la colère de la CGT et de l'extrême gauche, tandis qu'à droite, on soutient l'action de la justice. La CGT a déclaré qu'elle n'accepterait aucune sanction à l'encontre des salariés. Un nouveau point de crispation alors que le dialogue social reprend timidement à Air France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une manifestation de salariés devant la zone de fret d\'Air France, à Roissy (Val-d\'Oise), le 12 octobre 2015.
Une manifestation de salariés devant la zone de fret d'Air France, à Roissy (Val-d'Oise), le 12 octobre 2015. (MICHEL EULER / AP / SIPA )