Air France : désavoué par la consultation des salariés, le PDG démissionne

Le patron d'Air France a annoncé sa démission ce vendredi 4 mai après la victoire du "non" à la consultation des salariés.

France 3

Coup de théâtre à Air France. Le PDG de la compagnie aérienne a été désavoué : les salariés ont répondu "non" à son projet d'accord ce vendredi 4 mai. Il a donc présenté sa démission. Celui qui parle aujourd'hui d'un "immense gâchis" avait joué son va-tout en mettant son poste dans la balance pour sortir de la crise. Le projet d'accord de la direction prévoyait une augmentation générale des salaires de 7% sur quatre ans. Cela n'a pas suffi.

Les salariés sont mitigés

Devant le siège d'Air France, les salariés sont partagés. La CFDT, qui appelait à voter "oui", ne cache pas son désarroi tandis que, pour l'intersyndicale gréviste, le PDG d'Air France a sous-estimé les revendications des salariés. À 65 ans, Jean-Marc Janaillac rend son tablier, il avait pris les commandes du groupe Air France KLM en 2016, son mandat courrait jusqu'en 2019. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège d\'Air France à l\'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d\'Oise), le 5 octobre 2015.
Le siège d'Air France à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d'Oise), le 5 octobre 2015. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)