Air France : Benjamin Smith, le nouveau PDG rencontre l'intersyndicale

Lundi 1er octobre s'est tenue la première réunion entre le nouveau patron d'Air France, le Canadien Benjamin Smith, et l'intersyndicale. Ils doivent relancer le dialogue sur la question cruciale des salaires en suspens après une série de grèves et le départ du précédent patron du groupe.

France 3

La journaliste Gaëlle-Anne Dolz est en direct de siège d'Air France où se tient la première réunion entre le nouveau patron d'Air France, le Canadien Benjamin Smith, et l'intersyndicale. "C'est le baptême du feu pour Ben Smith avec cette réunion, avec un seul point à l'ordre du jour : la question des salaires. L'intersyndicale revendique une augmentation de 5,1% des salaires pour tout le personnel", explique-t-elle.

Un salaire annuel de "plus de quatre millions d'euros"

Benjamin Smith lui, "a pris son poste il y a tout juste deux semaines. L'arrivée s'est plutôt bien passée. Il dit vouloir régler cette question épineuse des salaires qui court depuis le début de l'année [2018]. Il y a déjà eu au printemps 15 jours de grève qui ont coûté à la compagnie 35 millions d'euros. Les syndicats ont posé un ultimatum d'un mois à la nouvelle direction pour régler la question", précise la journaliste. Le cas échéant, "ils menacent de reprendre le conflit. Et la question est d'autant plus tendue que le nouveau PDG est arrivé avec un salaire triplé par rapport à son prédécesseur". Le Canadien gagne en effet "plus de quatre millions d'euros" chaque année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Benjamin Smith, nouveau directeur général d\'Air France, le 2 juin 2016 à Dublin (Irlande). 
Benjamin Smith, nouveau directeur général d'Air France, le 2 juin 2016 à Dublin (Irlande).  (CLODAGH KILCOYNE / REUTERS)