Violence des "gilets jaunes" : Macron convoque une réunion ministérielle

Une réunion de crise doit se dérouler à l'Élysée lundi 18 mars avec Édouard Philippe, Christophe Castaner et Nicole Belloubet. Ils devront faire des propositions au chef de l'État pour "adapter le dispositif de sécurité".

FRANCE 2

Les Champs-Élysées, à Paris, portent encore les stigmates de violences commises lors de l'acte XVIII des "gilets jaunes", samedi 16 mars. Le gouvernement a reconnu un "dysfonctionnement" dans le dispositif de sécurité qui a conduit Emmanuel Macron à convoquer, lundi 18 mars une réunion interministérielle à l'Élysée. Le Premier ministre Édouard Philippe sera présent lundi 11h30, à l'instar du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et de la ministre de la Justice Nicole Belloubet.

92 personnes toujours en garde à vue

Leur objectif ? Faire des propositions au chef de l'État pour "adapter le dispositif de sécurité' et renforcer la doctrine d'utilisation des forces de l'ordre", explique le journaliste de France 2 Florent Boutet qui s’exprime depuis les Champs-Élysées. 92 personnes se trouvent toujours en garde à vue à la suite des violences et dégradations commises ce week-end.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une réunion de crise doit se dérouler à l\'Élysée lundi 18 mars avec Édouard Philippe, Christophe Castaner et Nicole Belloubet. Ils devront faire des propositions au chef de l\'État pour \"adapter le dispositif de sécurité\".
Une réunion de crise doit se dérouler à l'Élysée lundi 18 mars avec Édouard Philippe, Christophe Castaner et Nicole Belloubet. Ils devront faire des propositions au chef de l'État pour "adapter le dispositif de sécurité". (FRANCE 2)