VIDEOS. "Gilets jaunes" : les images de l'intrusion dans la cour du ministère de Benjamin Griveaux

Une fois entrés, les individus ont "cassé deux véhicules, quelques vitres, et puis ils sont repartis", a raconté le porte-parole du gouvernement.

Les forces de l\'ordre sont placées devant le ministère de Benjamin Griveaux à Paris, où des personnes se sont introduites le 5 janvier 2019.
Les forces de l'ordre sont placées devant le ministère de Benjamin Griveaux à Paris, où des personnes se sont introduites le 5 janvier 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)

L'intrusion est soudaine et violente. Samedi 5 janvier lors de l'"acte 8" du mouvement des "gilets jaunes", des personnes se sont introduites dans la cour du ministère de  Benjamin Griveaux. Le porte-parole du gouvernement a dénoncé une "attaque inadmissible contre la République".

>> Suivez les réactions après la mobilisation de samedi dans notre direct

Selon le récit du secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, des "gilets jaunes" et des "gens habillés en noir" ont "pris un engin de chantier qui était dans la rue" et "défoncé la porte du ministère" entre 16h15 et 16h30. Les personnels présents ont été "mis en sécurité" et évacués. Sur Twitter, les images de cette intrusion ont été diffusées : 

Une fois entrés dans la cour, les individus ont "cassé deux véhicules, quelques vitres, et puis ils sont repartis", raconte Benjamin Griveaux. Quelques membres du gouvernement ont diffusé des photos de ces dégâts. "S’attaquer aux bâtiments de la République, c’est s’attaquer aux institutions de la République, c’est s’attaquer à la démocratie", a commenté François de Rugy, le ministre de la Transition écologique et solidaire.

Le parquet de Paris a indiqué qu'il avait ouvert une enquête. Il n'y a pas eu, pour l'instant, d'interpellation.