VIDEO. Quelles sont les armes utilisées par les forces de l'ordre dans les manifestations ?

Elles sont souvent décriées pour les dégâts qu'elles sont susceptibles de causer. Tour d'horizon des armes dont disposent les forces de l'ordre dans les manifestations.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Grenades, flash-balls, gaz lacrymogènes, matraques, blindés… Le dispositif de défense déployé par les forces de l'ordre lors des différentes manifestations des "gilets jaunes" s'est révélé particulièrement impressionnant. Le plus utilisé : le flash-ball ou lanceur de balle de défense. Alternative aux armes à feu, cette arme est utilisée par les forces de l'ordre depuis les années 1990. Considéré comme non-létal, le flash-ball peut cependant entraîner de graves blessures, notamment si le tir est à bout portant ou s'il vise la tête. Depuis le début du mouvement social, plusieurs blessés graves ont été décomptés à cause du flash-ball. Le Défenseur des droits recommande son interdiction.

Pour disperser les manifestants, les forces de l'ordre utilisent depuis les années 1960 des gaz lacrymogènes. Faiblement toxiques, ces gaz provoquent l'irritation des yeux et des voies respiratoires. Dans le même but, de puissants canons à eau sont utilisés contre les manifestants. L'eau projetée à grande vitesse peut être mélangée à un additif comme des restes d'animaux issus d’abattoirs.
Pour la première fois de l'histoire, 12 véhicules blindés de la gendarmerie ont été déployés à Paris pour la manifestation du 8 décembre pour dégager les barricades, protéger les force de l'ordre et lancer des gaz lacrymogènes.

Plus controversées, les grenades de désencerclement peuvent projeter une trentaine de morceaux de caoutchouc à très grande vitesse. Ces grenades peuvent être utilisées par les forces de l'ordre seulement lorsqu'elles sont encerclées ou menacées. La France est le seul pays en Europe à utiliser ces grenades contre les manifestants. Les forces de l'ordre peuvent également se servir de la grenade GLI-F4, composée en partie de TNT, une charge explosive. Le 1er décembre, plus de 300 GLI-F4 ont été utilisées. Plusieurs victimes ont depuis porté plainte et un collectif d'avocats demande son interdiction.

VIDEO. Quelles sont les armes utilisées par les forces de l\'ordre dans les manifestations ?
VIDEO. Quelles sont les armes utilisées par les forces de l'ordre dans les manifestations ? (BRUT)