Vidéo "Le mouvement des 'gilets jaunes' restera dans l'histoire" : le documentaire "Cinq ans" se plonge dans le quinquennat d'Emmanuel Macron

Publié
L'insurrection des Gilets jaunes
Article rédigé par
France Télévisions

A quelques semaines de l'élection présidentielle, une série documentaire intitulée "Cinq ans", réalisée par Jérôme Bermyn et Raphaëlle Baillot, revient sur les moments marquants du quinquennat, ponctué d'évènements hors normes comme la crise du Covid-19 ou le mouvement des "gilets jaunes".

Que retiendra l'histoire du mandat d'Emmanuel Macron ? C'est à cette question qu'ont tenté de répondre les journalistes Jérôme Bermyn et Raphaëlle Baillot à travers une série documentaire intitulée "Cinq ans". Car si la pandémie de Covid-19 occupe avec force, depuis près de deux ans, le devant de la scène, nombre d'évènements majeurs et inédits ont secoué ce quinquennat.

L'un des plus emblématiques fut, en 2018, le mouvement des "gilets jaunes". "Pour moi, c'est sans doute, en termes d'analyse sociologique, l'évènement le plus important de ce quinquennat", affirme le politologue Jérôme Fourquet dans le documentaire. Analyse que confirme Michel Delpuech, préfet de police de Paris entre avril 2017 et mars 2019, qui témoigne également dans le film. "C'est évident, le mouvement des 'gilets jaunes", avec cet épisode emblématique du 1er décembre, sera dans les livres d'histoire", souligne-t-il.

Une bascule le 1er décembre 2018

Première insurrection populaire du XXIe siècle en France, le mouvement des "gilets jaunes" émerge à l'automne 2018 en réaction à l'augmentation des taxes sur le diesel. Cette mesure écologique, qui touche directement le portefeuille des Français, suscite une colère sans précédent au sein de la population. Ce mouvement de protestation spontané, qui sort des sentiers battus et court-circuite les corps intermédiaires, s'organise sur les réseaux sociaux et commence à envahir chaque samedi les ronds-points du pays à partir du 17 novembre 2018.

Le gouvernement ne prend pas la juste mesure de cette colère. "Il y avait un côté aussi, que l'on entendait beaucoup chez les commentateurs, 'Allez, c'est gentil, c'est un peu kermesse et pouët, pouët'. Non, c'est pas pouët du tout. (...)", s'agace dans le film la comédienne Corinne Masiero, très impliquée à l'époque dans ce mouvement social.

"Il y avait la réflexion, il y avait des propositions d'action qui n'ont pas été entendues."

Corinne Masiero, actrice

à France 5

La révolte populaire se durcit et se propage rapidement à toute la France. La mobilisation des "gilets jaunes" devient de plus en plus violente. Point d'orgue des manifestations, la date du 1er décembre 2018 avec des dégradations sur l'Arc de triomphe et surtout l'incendie volontaire de la préfecture du Puy-en-Velay alors que des fonctionnaires étaient à l'intérieur. Ce symbole de l'Etat pris pour cible provoque une véritable onde de choc et fait reculer le gouvernement. Le Premier ministre de l'époque, Edouard Philippe, suspend la hausse de la taxe sur le carburant le 4 décembre. Mais cela ne calme pas la détermination des "gilets jaunes", dont les revendications se sont considérablement élargies et qui continuent à manifester, dans une moindre mesure, chaque samedi. Il faudra l'arrivée de la pandémie de Covid-19 et le premier confinement de mars 2020 pour mettre fin à ces rassemblements. 

Le documentaire Cinq ans, réalisé par Jérôme Bermyn et Raphaëlle Baillot, est disponible en replay sur france.tv jusqu'au 17 mars 2022.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.