VIDEO. "Gilets jaunes" : "S'il le faut, nous interpellerons massivement", prévient Laurent Nunez

Le secrétaire d'Etat à l'Intérieur l'a affirmé, mardi, lors de la séance de "questions au gouvernement" à l'Assemblée nationale.

Laurent Nunez, secrétaire d\'Etat auprès du ministre de l\'Intérieur, à l\'Assemblée nationale, à Paris, le 19 mars 2019.
Laurent Nunez, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur, à l'Assemblée nationale, à Paris, le 19 mars 2019. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Après les dégradations du 16 mars sur les Champs-Elysées, le gouvernement affiche sa "fermeté" face aux "gilets jaunes". Devant les députés, mardi 19 mars, Laurent Nunez, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur, a affirmé que "pour l'avenir et dès samedi prochain, nous [partirons] du principe que ces rassemblements sont des rassemblements d'émeutiers qui ne visent qu'à causer des troubles".

"Ils seront dispersés immédiatement sur la base d'arrêtés d'interdiction et, le cas échéant, sur la base de la notion d''attroupements en vue de commettre des violences'", a ajouté Laurent Nunez. Et de poursuivre : "Nous les disperserons immédiatement et s'il le faut, nous interpellerons massivement."

"Samedi dernier, il n'y avait pas 1 500 casseurs mais 10 000 casseurs", a déclaré Laurent Nunez alors qu'il était interrogé par le député des Républicains Eric Diard. Il a alors repris une formule de Christophe Castaner, son ministre de tutelle : "L'ensemble des personnes sur la voie publique étaient animées de très mauvaises intentions et l'ont démontré très rapidement."

Il a ensuite martelé à la députée socialiste George Pau-Langevin sa "détermination à pouvoir rester très réactif, très mobile pour faire cesser ces exactions" lors de prochaines journées d'action. "C'est ce qui a été fait tous les samedis. Samedi, ça n'a pas fonctionné pour des raisons que nous avons identifiées et auxquelles nous allons remédier, a-t-il asuré. Nous interviendrons samedi prochain immédiatement dès les premiers rassemblements, dès les premiers attroupements."