VIDEO. "Gilets jaunes" : Christophe Castaner "regrette" qu'un manifestant ait eu la main arrachée par une grenade à Paris

Une enquête judiciaire a été ouverte, a annoncé le ministre de l'Intérieur.

franceinfo

Interrogé sur l'état de santé du manifestant dont la main a été arrachée lors de la manifestation des "gilets jaunes" samedi à Paris, Christophe Castaner a déclaré savoir que "l'opération a été longue ce matin, parce que c'est un travail très méticuleux." Le ministre de l'Intérieur a dit regretter cette blessure dimanche 10 février dans l'émission "Questions politiques" sur franceinfo et France Inter, avec Le Monde.

"C'était une blessure grave qu'évidemment je regrette. Je pense d'abord à lui et j'ai demandé un certain nombre d'éléments. On a déclenché immédiatement une enquête judiciaire pour comprendre ce qui s'est passé", a annoncé le ministre.

>> Violences policières : Christophe Castaner souhaite que les 133 enquêtes "aillent vite" pour montrer si les "reproches sont fondés"

Christophe Castaner a retracé les événements : "Il y a eu une attaque contre le fronton de l'Assemblée nationale, des gens qui manifestement voulaient rentrer dans l'Assemblée nationale. Les gendarmes se sont déplacés pour protéger les grilles et se sont retrouvés, à un moment, encerclés face à une foule très hostile et ils ont voulu se désencercler, a-t-il détaillé. Un manifestant, manifestement sur les vidéos que l'on voit sur les réseaux sociaux, a voulu prendre dans la main cette grenade et elle a explosé."

Christophe Castaner, invité dimanche 10 février 2019 de l\'émission \"Questions politiques\" sur franceinfo, France Inter et Le Monde.
Christophe Castaner, invité dimanche 10 février 2019 de l'émission "Questions politiques" sur franceinfo, France Inter et Le Monde. (FRANCEINFO)