Vaucluse : huit "gilets jaunes" soupçonnés de dégradations sur un péage en garde à vue

Les faits se sont produits entre fin 2018 et début 2019. Les hommes ont été confondu notamment par leur ADN. 

Un \"gilet jaune\" face aux CRS, en décembre 2018. 
Un "gilet jaune" face aux CRS, en décembre 2018.  (ALEXIS SCIARD / MAXPPP)

Huit "gilets jaunes", soupçonnés de dégradations sur le péage d'Avignon-Nord (Vaucluse), ont été interpellés lundi 20 janvier au matin et placés en garde à vue, a appris mardi franceinfo de source proche de l'enquête, confirmant une information d'Europe 1.

Le préjudice évalué à plus de 300 000 euros 

Ces huit hommes sont suspectés d'avoir détruit avec des battes de base-ball et des bâtons deux cabines de péage avant d'y mettre le feu. Ils sont aussi soupçonnés d'avoir incendié quatre transformateurs Enedis à Vedène, près d'Orange. Les faits se sont produits en plein mouvement des "gilets jaunes", entre fin 2018 et début 2019. Au total, le préjudice est estimé à 310 000 euros.

C'est la cellule locale de la gendarmerie spécialisée dans les enquêtes sur les dégradations commises par les "gilets jaunes" qui a retrouvé ces suspects, grâce à l'exploitation des antennes relais déclenchées par leurs téléphones portables mais aussi grâce à des prélèvements ADN réalisés sur le péage. Les suspects sont âgés de 25 à 64 ans. Un neuvième homme est recherché.