Un "gilet jaune" a échangé avec Emmanuel Macron à l'Elysée

Il s'agissait d'une "démarche individuelle" et non de la réception d'une délégation de "gilets jaunes" à l'Elysée, selon la présidence.

Emmanuel Macron lors du sommet du G20 à Buenos Aires (Argentine), le 1er décembre 2018.
Emmanuel Macron lors du sommet du G20 à Buenos Aires (Argentine), le 1er décembre 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Un "gilet jaune" qui a récemment fait une grève de la faim a été reçu à l'Elysée, mardi 4 décembre. Portant une parka jaune, Patrick de Perglas, surnommé "Gépy", a été accueilli à sa demande par un membre du cabinet de la présidence. Emmanuel Macron "est passé le saluer et a eu un court échange avec lui", a précisé l'Elysée à l'AFP.

Il s'agissait d'une "démarche individuelle" initiée par "Gépy" et non de la réception d'une délégation de "gilets jaunes" à l'Elysée, a ajouté la présidence. Patrick de Perglas avait également été reçu le 29 novembre par le Premier ministre Edouard Philippe.

Selon le Journal de Saône-et-Loire, Gépy était "en pourparlers avec l'Elysée depuis dimanche soir". "Nous les avons relancés plusieurs fois et nous avons eu la confirmation de cet entretien lundi en fin de soirée, lorsque Gépy est arrivé à Paris", a précisé David Girardot, son coéquipier, au journal. Originaire de Saône-et-Loire, Patrick de Perglas se présente comme "un pacifiste" qui dit avoir mené une grève de la faim de 11 jours et marché de Chalon-sur-Saône à Paris en soutien au mouvement des "gilets jaunes".