Cet article date de plus de deux ans.

Toulouse : un observateur de la Ligue des droits de l'homme blessé pendant la manifestation des "gilets jaunes"

Cet homme de 34 ans dit avoir reçu une grenade lacrymogène sur la tête.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers et des "gilets jaunes" pendant la manifestation du 2 février 2019 à Toulouse. (PASCAL PAVANI / AFP)

Un observateur de la Ligue des droits de l'homme a été blessé samedi à Toulouse (Haute-Garonne) pendant la mobilisation des "gilets jaunes", a appris franceinfo lundi 4 février. Cet homme de 34 ans dit avoir reçu une grenade lacrymogène sur la tête. Il souffre d'un léger traumatisme crânien et a reçu dix points de suture, en raison d'une balafre de dix centimètres.

La Ligue des droits de l'homme dénonce "un tir tendu", non conforme aux pratiques du maintien de l'ordre, et donc dangereux. Une plainte a été déposée pour "violence volontaire par personne dépositaire de l’autorité publique". L'avocat du blessé demande au procureur d’ouvrir une information judiciaire et de prendre des mesures conservatoires. De son côté, la préfecture de Haute-Garonne fait savoir qu’aucun élément ne permettait d’affirmer qu’il s’agissait d'un projectile venu des policiers.

L'homme de 34 ans, militant de la Ligue des droits de l'homme, accompagnait la manifestation en tant qu’observateur des pratiques policières et était porteur d’un gilet distinctif, moitié jaune moitié bleu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers "Gilets jaunes"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.