Stèle du maréchal Juin vandalisée à Paris : un homme jugé en comparution immédiate ce vendredi

L'homme, qu'on aperçoit le visage à moitié masqué et armé d'un pied de biche sur les vidéos qui ont circulé sur les réseaux sociaux, a déjà été condamné pour des violences et des dégradations.

La stèle du maréchal Juin dégradée en marge d\'une manifestation de \"gilets jaunes\", à Paris, le 18 novembre 2019.
La stèle du maréchal Juin dégradée en marge d'une manifestation de "gilets jaunes", à Paris, le 18 novembre 2019. (ALAIN JOCARD / AFP)

L'homme soupçonné d'avoir vandalisé la stèle du maréchal Juin, à Paris, en marge d'une manifestation de "gilets jaunes" du 16 novembre, sera jugé en comparution immédiate vendredi 29 novembre après-midi, a appris franceinfo auprès du parquet de Paris.

Déjà condamné pour des violences et des dégradations

Cet homme de 31 ans avait été placé en garde à vue dans les locaux de la PJ parisienne ce jeudi. Ce vendredi en fin de matinée, il est déféré au parquet de Paris en vue d'une comparution immédiate. Cet homme apparaît le visage à moitié masqué et armé d'un pied de biche sur les vidéos qui ont circulé sur les réseaux sociaux. Il a des antécédents judiciaires : il a déjà été condamné pour des violences et des dégradations.

Des violences avaient eu lieu samedi 16 novembre à Paris à l'occasion du premier anniversaire des "gilets jaunes", notamment place d'Italie, où les forces de l'ordre avaient tenté de disperser de petits groupes de casseurs. Au centre de la place, un monument en mémoire du maréchal Juin avait été dégradé. Un hommage républicain en présence d'Anne Hidalgo s'était tenu deux jours après place d'Italie. . "Nous n'acceptons pas qu'il soit porté atteinte aux symboles, à ceux qui font que nous sommes une République unie", avait déclaré la maire de Paris.