Sarthe : un cahier de doléances pour recueillir le mécontentement des habitants autrement que par la "violence"

A Fercé-sur-Sarthe (Sarthe), le maire a eu l'idée, il y a un an, de mettre à disposition des habitants un cahier de doléances pour recueillir leur mécontentement. Une façon pour eux de se faire entendre autrement que par "la violence".

France 2

A Fercé-sur-Sarthe (Sarthe), l'heure du bilan a sonné. Il y a un an, le maire avait permis aux 600 habitants de s'exprimer en écrivant leurs revendications dans un cahier de doléances. Dominique Dhumeaux a été le premier à avoir cette idée. "Je cherchais comment faire pour que les gens du village avec leur 'gilet jaune' sur le tableau de bord puissent s'exprimer autrement que par la violence", explique-t-il. Il a alors recueilli la colère, la frustration des habitants.

"La redescente n'est pas toujours très visible"

Des doléances qu'il n'avait pas manqué de faire remonter au gouvernement. Un an plus tard, un couple d'habitants a tenu à relire leurs écrits. "Les gens (...) n'ont pas envie d'entendre de la littérature qui ne servira pas, ils ont envie qu'on leur dise des choses vraies, authentiques", explique la femme. Son compagnon juge quant à lui que les résultats au bout d'une année ne sont pas forcément à la hauteur de ses attentes. "Il y a eu des grands débats mais la redescente n'est pas toujours très visible", regrette-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans plusieurs mairies, des cahiers de doléances ont été mis à disposition des habitants, dans le cadre du grand débat national.
Dans plusieurs mairies, des cahiers de doléances ont été mis à disposition des habitants, dans le cadre du grand débat national. (VALERY HACHE / AFP)