Reims : des "gilets jeunes" pas du tout convaincus par les vœux d'Emmanuel Macron

Le journaliste de France 3 Benjamin Delombre a passé le réveillon de la Saint-Sylvestre en compagnie de "gilets jaunes" à Reims (Marne).

France 3

Les vœux d'Emmanuel Macron n'ont visiblement pas convaincu les "gilets jaunes". C'est le cas à Reims (Marne). "Réunis autour de leur téléphone portable, ils ont suivi très attentivement les 16 minutes d'allocution, critiquant certaines propositions, ironisant sur d'autres. Mais ce qui les a le plus marqués, c'est le fait qu'Emmanuel Macron n'a pas prononcé une seule fois le mot 'gilet jaune'. Et ça, ça les a mis hors d’eux", rapporte le journaliste de France 3 Benjamin Delombre.

"Il ne nous entend pas"

"C'est n’importe quoi, il ne nous entend pas", a d'ailleurs confié une mère de famille à l'envoyé spécial de France 3. "Vous l'aurez donc compris, ici, ce soir, à Reims, les vœux d'Emmanuel Macron n'ont pas permis au président de la République de regagner l'estime des 'gilets jaunes'", conclut Benjamin Delombre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" manifestent à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 15 décembre 2018. 
Des "gilets jaunes" manifestent à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 15 décembre 2018.  (THEO GIACOMETTI / HANS LUCAS / AFP)