Paris : 246 entreprises touchées par des dégradations samedi lors de la manifestation des "gilets jaunes"

Le nombre d'entreprises touchées est légèrement supérieur au samedi précédent, selon un bilan de la chambre de commerce et d'industrie. 

Une terrasse aux vitres brisées sur les Champs-Élysées, à Paris, le 25 novembre 2018, au lendemain d\'une manifestation des \"gilets jaunes\".
Une terrasse aux vitres brisées sur les Champs-Élysées, à Paris, le 25 novembre 2018, au lendemain d'une manifestation des "gilets jaunes". (BENJAMIN ILLY / FRANCE-INFO)

Près de 250 entreprises ont été dégradées samedi 8 décembre lors de la manifestation des "gilets jaunes" à Paris, a estimé mardi la chambre de commerce et d'industrie (CCI) Paris-Île-de-France, rapporte France Bleu Paris.

Selon le bilan publié par la CCI, 144 entreprises ont été fortement impactées (vitrines détruites, magasins "pillés") tandis que 102 l'ont été plus légèrement, avec des vitrines étoilées, fendues ou rayées, des tags, ou des jets de peinture. Pour mémoire, après les exactions du 1er décembre, ce sont respectivement 142 et 95 entreprises qui avaient été recensées.

Impact sur l'emploi

En termes de localisation, les dégâts constatés sont intervenus dans leur très grande majorité dans les 8e et 17e arrondissements : les Champs-Élysées (et les rues parallèles et adjacentes), quartier Haussmann, Rivoli, Saint-Lazare - Grands magasins, Opéra mais aussi les quartiers République, Bastille ou Marais.

En tout, au cours des deux derniers samedis, "près de 500 commerces et entreprises de service ont été affectés par les exactions liées aux manifestations des 'gilets jaunes'" liste la CCI, qui craint que "l’impact en termes de chiffre d’affaires et de répercussions sur l’emploi pourrait s’avérer très important dans les prochaines semaines".