Marseille : des tensions entre "gilets jaunes"

À Marseille (Bouches-du-Rhône), des "gilets jaunes" se sont rassemblés samedi 5 janvier dans les locaux du journal "La Provence" pour tenter de structurer le mouvement. Reportage.

FRANCE 3

Près de deux mois après le lancement du mouvement, des "gilets jaunes" tentent désormais de se structurer. À Marseille (Bouches-du-Rhône), cela a donné lieu samedi 5 janvier à quelques tensions. À l'invitation de Bernard Tapie, une réunion avait lieu dans des locaux du journal La Provence. Plusieurs figures des "gilets jaunes" étaient présentes.

"D'être traité de collabo, c'est très dur"

Son nom ? "Les Gilets jaunes, le mouvement". Cette coordination veut donner la parole et le pouvoir à chacun de ses adhérents. Mais de nombreux "gilets jaunes" n'apprécient pas qu'une poignée d'entre eux s'approprient leur action. À la sortie de la réunion, ils étaient plusieurs dizaines à donner de la voix. La police a même décidé d'intervenir pour protéger les fondateurs du nouveau mouvement. "D'être traité de collabo, c'est très dur, mais l'image la plus grave, c'est d'être escorté par les policiers, nous, les 'gilets jaunes', devant d'autres 'gilets jaunes'", constate Hayk Shahinyan, cofondateur des "Gilets jaunes, le mouvement".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" lors d\'une manifestation sur le Vieux-Port, à Marseille, le 1er décembre 2018.
Des "gilets jaunes" lors d'une manifestation sur le Vieux-Port, à Marseille, le 1er décembre 2018. (GERARD JULIEN / AFP)