Manifestation des "gilets jaunes" à Paris : "Vous aurez samedi une convergence avec les syndicats", prédit le président des Ronds-points du coeur

Jérémy Clément, "gilet jaune" et président des Ronds-points du coeur, prévoit pour la journée de samedi une "convergence avec les syndicats", alors que plusieurs manifestations auront lieu à Paris.

Jérémy Clément, \"gilet jaune\" et chef d\'entreprise dans le Loiret, invité sur franceinfo lundi 14 janvier.
Jérémy Clément, "gilet jaune" et chef d'entreprise dans le Loiret, invité sur franceinfo lundi 14 janvier. (FRANCEINFO)

Alors que plusieurs manifestations auront lieu samedi à Paris, Jérémy Clément, "gilet jaune" et président des Ronds-points du coeur, prévoit sur franceinfo jeudi 19 septembre qu'il y aura pour cette journée une "convergence avec les syndicats", notamment pour protester contre la réforme des retraites. En effet, Force ouvrière appelle à manifester dans les rues de la capitale. "Pour que les choses changent, on a besoin de tout le monde, syndicats et politiques", analyse Jérémy Clément qui prévient que la journée de samedi "ne sera pas la plus calme". Originaire du Loiret, il fera le déplacement à Paris ce week-end.

J'irai manifester samedi, non pas que cela me fasse plaisir de troquer mon temps libre et mes loisirs pour défiler dans les rues. Il faut le faire par solidarité.Jérémy Clémentà franceinfo

Jérémy Clément, également chef d'entreprise, fustige "les taxes qui pèsent sur ces millions de Français qui souffrent de leur pouvoir d'achat".

>> "Gilets jaunes" : plusieurs sites fermés à Paris pour les Journées du patrimoine 

La convergence entre les "gilets jaunes" et les syndicats aura-t-elle lieu ce samedi, notamment à l'occasion de la manifestation contre la réforme des retraites ? "Cela fait des mois qu'on a annoncé une convergence le 21 septembre, répond Jérémy Clément. Ce n'est pas pour rien que vous aurez samedi une convergence avec les syndicats et autres. On est d'accord sur ces sujets-là. Il est temps d'arrêter les clivages.

Pour que les choses changent, on a besoin de tout le monde, syndicats et politiques, pour mettre un coup de pression.Jérémy Clémentà franceinfo

Et pour cause, concernant la réforme des retraites, Jérémy Clément se dit en adéquation avec les syndicats : "On va encore travailler plus pour gagner moins." Plus globalement, après plusieurs mois de mobilisation, Jérémy Clément appelle les "gilets jaunes" à ne pas baisser les bras. Car selon lui, la réponse du gouvernement est loin d'être à la hauteur : "Le seul moment d'honnêteté de la part de notre exécutif, cela a été cet été quand Emmanuel Macron a dit qu'il comprenait la colère des Français et le mouvement des "gilets jaunes". "Quand il a dit ça, conclut-il, c'est comme s'il avait mis à mal toute sa stratégie, celle mise en place depuis des mois avec son gouvernement où ils nous faisaient passer pour tout, sauf pour des citoyens qui travaillent et qui s'inquiètent pour l'avenir."