Les "gilets jaunes" se battent pour le référendum d'initiative citoyenne (RIC)

Le référendum d'initiative citoyenne (RIC) est une initiative qui monte dans les rangs des "gilets jaunes". Le dispositif permettrait aux citoyens d'être acteurs de propositions de loi. Dimanche 16 décembre, Édouard Philippe s'est dit ouvert au débat.

France 3

Le référendum d'initiative citoyenne (RIC) est une des principales revendications des "gilets jaunes". C'est permettre aux citoyens de proposer une loi, d'en supprimer une, de modifier la Constitution ou encore de demander le départ d'un élu à partir du moment où 700 000 électeurs le souhaitent. "Ça permet à tous les citoyens de pouvoir s'exprimer et peut-être de changer les choses que l'on n’accepte pas", explique un "gilet jaune". La question serait ensuite soumise au vote de l'intégralité des Français.

Le RIP inutilisé

Dans la Constitution de 1958, seul le président de la République peut déclencher un référendum. En 2008, une nouvelle forme a été introduite : le référendum d'initiative partagée sur proposition de 185 parlementaires et avec l'appui de 10% de l'électorat, soit près de 4,5 millions d'électeurs. En 10 ans, il n'a jamais été utilisé. En 2017, Emmanuel Macron a évoqué l'interaction avec les Français en dehors des élections. Mais depuis 18 mois, aucune mesure concrète n'a été prise.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police montée devant l\'opéra Garnier à Paris, le 15 décembre 2018.
La police montée devant l'opéra Garnier à Paris, le 15 décembre 2018. (KARINE PIERRE / HANS LUCAS / AFP)