Jacline Mouraud estime que "le mouvement des 'gilets jaunes' est complètement noyauté par l'ultradroite et l'ultragauche"

Cette figure du mouvement des "gilets jaunes" estime que pour que ces extrêmes disparaissent du mouvement, il faudrait une prise de conscience collective.

Jacline Mouraud, figure du mouvement des \"gilets jaunes\", à Bohal dans le Morbihan, le 13 novembre 2018.
Jacline Mouraud, figure du mouvement des "gilets jaunes", à Bohal dans le Morbihan, le 13 novembre 2018. (DAMIEN MEYER / AFP)

Les "gilets jaunes" vont à nouveau manifester, samedi 9 février. Leur mouvement est convoité, infiltré même, par l’ultradroite française, révèle l'enquête menée par franceinfo. "C'est tout à fait vrai", a confirmé, vendredi 8 février sur franceinfo, Jacline Mouraud. Cette figure du mouvement des "gilets jaunes" a ajouté que "le mouvement est complètement noyauté par l'ultradroite et l'ultragauche".

Si on leur disait qu'ils sont manipulés par l'extrême droite et l'extrême gauche, est-ce qu'ils continueraient à descendre dans la rue tous les samedis ?Jacline Mouraudà franceinfo

Pour que ces extrêmes disparaissent du mouvement, "il faudrait que les gens qui sont manipulés par ces extrêmes reconnaissent qu'ils le sont", estime Jacline Mouraud. "Aujourd'hui, ce serait pour eux un aveu de faiblesse. Je suis très dubitative quand j'entends dire que le gouvernement ne prend pas ça au sérieux parce que c'est très grave ce qui est en train de se passer", poursuit-elle.

Jacline Mouraud explique avoir arrêté de manifester "à partir du moment où il fallait partir dans la construction. L'avenir, c'est partir dans une construction politique. Sinon ça va donner quoi ? Une guerre civile ?", s'est-elle interrogée.