Haute-Garonne : Toulouse, terre de manifestations

Depuis le début des manifestations des "gilets jaunes," une vile se distingue en province : Toulouse (Haute-Garonne). Mais pourquoi la mobilisation est-elle si forte dans cette ville ?

FRANCE 2

Chaque samedi depuis onze semaines, des milliers de manifestants se rassemblent à Toulouse (Haute-Garonne), surnommée "capitale de la colère jaune". Toulouse concentre des secteurs de pointe, comme Airbus ou l'industrie spatiale. Mais autour, on note des départements ruraux et de grandes disparités. Selon un rapport préfectoral, en Occitanie, le taux de chômage est de 10,6%, supérieur de deux points à la moyenne nationale. Et les écarts de salaires sont importants.

Culture locale

C'est au nom de la justice sociale que cette fonctionnaire manifeste toutes les semaines avec les "gilets jaunes". Pour l'historien Rémy Pech, spécialiste des mouvements sociaux, manifester fait aussi partie de la culture locale. À Toulouse, les policiers encadrent 200 à 300 manifestations par an. Des mobilisations record avait aussi eu lieu en 2010 au moment de la réforme des retraites.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plus de 10 000 manifestants ont défilé à Toulouse (Haute-Garonne), lors du 10e samedi de mobilisation, le 19 janvier 2019.
Plus de 10 000 manifestants ont défilé à Toulouse (Haute-Garonne), lors du 10e samedi de mobilisation, le 19 janvier 2019. (ALAIN PITTON / NURPHOTO / AFP)