Grand débat national : "Macron ne tiendra sans doute pas compte du tout de ce que les Français diront" (RN)

Nicolas Bay, député européen du Rassemblement national, est l'invité politique du Soir 3 dimanche 13 janvier.

Voir la vidéo
France 3

La lettre d'Emmanuel Macron "est très longue, c'est un bon moyen de dissuader certains compatriotes de s'intéresser au sujet", estime Nicolas Bay. Et le député européen RN de développer : "Le président évoque une trentaine de questions qui partent dans toutes les directions. Il essaie de gagner du temps. Il y a une colère très profonde et il ne veut pas y répondre".

Emmanuel Macron "n'envisage que de modifier à la marge ses orientations politiques. Il ne tiendra sans doute pas compte du tout de ce que les Français diront dans ce débat", assure-t-il dans le Soir 3, dimanche 13 janvier.

Selon lui, "il pose des questions fermées, orientées. Il évoque des quotas pour l'immigration alors que beaucoup ne veulent plus d'immigration du tout".

Macron "fait souffrir" les Français

Marine Le Pen a lancé sa campagne pour les élections européennes dimanche, une campagne anti-Macron. "C’est l'ennemi numéro un de beaucoup de Français parce qu'il les fait souffrir. Il veut aller encore plus loin dans les écueils et les échecs de l'UE", attaque Nicolas Bay.

Sur l'euro, le député européen pense qu'on "doit avoir une monnaie qui serve l'économie française. Actuellement, elle sert l'intérêt de l'Allemagne. Il faut modifier totalement la gouvernance de la zone euro".

Jordan Bardella, 23 ans, mènera la liste RN. "Mettre un jeune en tête de liste, c'est pour montrer que l'Europe des Nations, c'est un projet d'avenir", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Bay (RN)
Nicolas Bay (RN) (France 3)