"Gilets jaunes" : vers la création d'un parti politique ?

Certains "gilets jaunes", très actifs sur le terrain, cherchent à faire évoluer le mouvement.

France 2

À Bourgoin-Jallieu (Isère), cela fait plus d'un mois que les "gilets jaunes" sont présents, par roulements, à proximité d'une entrée d'autoroute. Ils n'ont pas l'intention de quitter leur rond-point et se préparent à un "acte 6" de la mobilisation. Référendum d'initiative citoyenne, pression fiscale, pouvoir d'achat, les revendications sont nombreuses et pour certains, la question se pose : faut-il se transformer en mouvement politique ?

Une mobilisation aux frontières 

À quelques kilomètres, des "gilets jaunes" lyonnais (Rhône) se sont positionnés jeudi 20 décembre au matin à l'entrée d'une zone industrielle. Eux aussi veulent poursuivre le mouvement et s'interrogent sur la façon de l'inscrire dans la durée. Ailleurs en France, des "gilets jaunes", envisagent de présenter une liste aux élections européennes. Mais ici, l'idée ne fait l'unanimité. Pour "l'acte 6" samedi 22 décembre, certains appellent à une mobilisation aux frontières. Les "gilets jaunes" rencontrés ce matin ont, eux, l'intention de rester dans leur région. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une manifestation de \"gilets jaunes\", à Dinan (Côtes-d\'Armor), le 15 décembre 2018. 
Une manifestation de "gilets jaunes", à Dinan (Côtes-d'Armor), le 15 décembre 2018.  (MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP)