"Gilets jaunes" : regain de mobilisation dans l’Hexagone

Samedi 23 février, les "gilets jaunes" ont de nouveau manifesté dans différents endroits de France.

FRANCE 3

Le scénario se répète. Dans l’après-midi du samedi 23 février, en plein Paris, des gaz lacrymogènes s’élèvent au-dessus de la foule. Des tensions sont visibles entre CRS et "gilets jaunes" sur la place du Trocadéro. Elles marquent l’épilogue d’une nouvelle longue journée de mobilisation. Tout avait pourtant débuté dans une ambiance bon enfant. Plusieurs milliers de manifestants étaient rassemblés dans la capitale et parmi eux des figures du mouvement. Selon les participants, le mouvement ne s’essouffle pas.

Des "gilets jaunes" au château de Chambord

Des heurts ont également éclaté à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) où le parcours de la manifestation n’avait pas été déclaré. Des commerces brûlent et des vitrines sont cassées, au grand dam de certains manifestants. À Rennes (Ille-et-Vilaine) ils sont 2 000 "gilets jaunes", selon la préfecture, à défiler pour ce 15e week-end de mobilisation avec, ils l’assurent, la même détermination. Dans le Loir-et-Cher, des "gilets jaunes" ont investi le château de Chambord où Emmanuel Macron avait fêté son 40e anniversaire, fin 2017.

Le JT
Les autres sujets du JT
(JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)