"Gilets jaunes" : que reste-t-il de la contestation un an après ?

Presque un an après le lancement du mouvement des "gilets jaunes" le 17 novembre 2018, que reste-t-il de cette contestation ?

FRANCE 2

Cela fait bientôt un an que cette ouvrière de 43 ans rejoint ses camarades aux abords d'un rond-point dans l'Isère. Sandrine a été désignée pour représenter son groupe à l'assemblée des assemblées le week-end du 1er au 3 novembre à Montpellier (Hérault). Un rendez-vous incontournable pour 500 "gilets jaunes" venus de tout l'Hexagone. "Pour moi rien n'a changé. Je n'ai pas eu la prime, je vis toute seule avec trois enfants et j'ai 1 300 € par mois, c'est vraiment trop peu pour vivre", déplore la mère de famille.

"Montrer qu'on est vivants, qu'on existe encore"

Depuis le printemps, la mobilisation dans la rue n'a cessé de décroître, alors les "gilets jaunes" cherchent un nouveau souffle. "Quelle que soit la tactique qui soit adoptée, tout ne fonctionne qu'avec le nombre, et aujourd'hui on est là justement pour essayer de récupérer ce nombre-là, de montrer qu'on est vivants, qu'on existe encore", explique Christophe Chapuis, coorganisateur de l'événement. Ces "gilets jaunes" n'ont qu'une ambition : structurer le mouvement. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" écoutent Jérôme Rodrigues lors d\'une manifestation à Paris, le 20 avril 2019. 
Des "gilets jaunes" écoutent Jérôme Rodrigues lors d'une manifestation à Paris, le 20 avril 2019.  (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)