"Gilets jaunes" : mobilisation en forte baisse partout en France

Une participation en baisse en régions pour cet "acte 5" de mobilisation des "gilets jaunes", samedi 15 décembre.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Une Marseillaise retentit samedi 15 décembre sur le vieux port de Marseille (Bouches-du-Rhône). Étroitement encadré par les forces de l'ordre, un millier de "gilets jaunes" a défilé dans le calme, moitié moins que la semaine dernière. Malgré la mobilisation qui semble s'essouffler, ils ont la ferme intention de poursuivre le mouvement. En Bretagne, ils étaient moins nombreux malgré plusieurs opérations coup de poing. À Rennes (Ille-et-Vilaine), des dizaines de "gilets jaunes" continuent d'occuper un rond-point. Chacun a son explication. "Trop de gens ont été satisfaits, ont cru à la bonne action de monsieur Macron", pense un des "gilets jaunes".

Un référendum d'initiative citoyenne réclamé par les "gilets jaunes"

Selon une autre manifestante, "les gens ont eu peur déjà des forces de l'ordre". Dans les rues de Montpellier (Hérault), des centaines de "gilets jaunes" ont défilé calmement, avec une revendication que les manifestants mettent dorénavant en avant : le référendum d'initiative citoyenne. "C'est l'idée que le peuple prenne les choses en main et prenne le pouvoir sur les décisions", explique un "gilet jaune".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" à genoux à Marseille (Bouches-du-Rhône) lors de la manifestation le 8 décembre 2018.
Des "gilets jaunes" à genoux à Marseille (Bouches-du-Rhône) lors de la manifestation le 8 décembre 2018. (THEO GIACOMETTI / HANS LUCAS / AFP)