"Gilets jaunes" : les mesures d'Emmanuel Macron ne convainquent pas

Les mesures pour le pouvoir d'achat annoncées par le président de la République, lundi 10 décembre, vont-elles suffire à stopper la mobilisation des "gilets jaunes" ? Pas si sûr.

France 2

Le temps de l'allocution présidentielle du président de la République, lundi 10 décembre, les visages restent tendus et les regards perplexes. Près de Marseille (Bouches-du-Rhône), après le silence, la réaction est unanime et les "gilets jaunes" scandent en cœur : "Macron démission !".

Continuer la mobilisation

Pour les "gilets jaunes" de Roppenheim, dans le Bas-Rhin près de Strasbourg, la réaction est similaire. Seule la démission du président pourrait calmer leur colère. "Je crois que c'est trop tard, je crois que le peuple français ne veut plus de ce gouvernement", explique un "gilet jaune". À Saint-Omer (Pas-de-Calais), la hausse du Smic est au cœur de toutes les discussions. À Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), tous ont la même conclusion : ils continueront le mouvement et participeront à un "Acte V" de la mobilisation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" écoutent la réaction de Jean-Luc Mélenchon à l\'allocution télévisée d\'Emmanuel Macron, le 10 décembre 2018.
Des "gilets jaunes" écoutent la réaction de Jean-Luc Mélenchon à l'allocution télévisée d'Emmanuel Macron, le 10 décembre 2018. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)