Cet article date de plus de deux ans.

"Gilets jaunes" : les hôtels parisiens enregistrent une baisse de 30% de leur fréquentation

Un impact difficile à digérer pour le secteur qui se félicitait d'avoir "retrouvé les performances de 2014 donc avant les attentats", selon Jean-Virgile Crance, le président du Groupement national des chaînes hôtelières.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
(Photo illustration, 2016) (/NCY / MAXPPP)

La fréquentation des hôtels en France a été impactée par le mouvement des "gilets jaunes". "On estime une perte de 10% sur l'ensemble du territoire en raison de cet événement des 'gilets jaunes'. A Paris, on est même à moins 30%, dont 35% de clientèle française. Ça montre bien l'impact sur les touristes internationaux", a expliqué sur franceinfo mercredi 26 décembre Jean-Virgile Crance, le président du Groupement national des chaînes hôtelières (GNC).

Un impact à long terme car les réservations sont en baisse pour 2019

Selon lui, "c'est incontestablement lié au mouvement des 'gilets jaunes', car sur Paris et en Île-de-France, nous faisions de très bonnes performances, pour ne pas dire d'excellents résultats sur cette année 2018. Nous avions retrouvé les performances de 2014 donc avant les attentats [de janvier et novembre 2015]."

"Il y a eu des annulations sur des très courts termes, il y a eu aussi beaucoup d'événements annulés en raison du principe de précaution. Et puis, troisième effet, aujourd'hui c'est le coup de frein au niveau des réservations, on estime à -20% la volumétrie des réservations pour le début de l'année 2019", a-t-il constaté.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.