"Gilets jaunes" : "Le gouvernement a multiplié les provocations", estime Arthaud (LO)

Nathalie Arthaud, porte-parole de Lutte ouvrière, est l'invitée politique du Soir 3, dimanche 6 janvier.

France 3

"Je ne me retrouve absolument pas dans les violences d'une minorité, je ne pense pas qu'elles puissent faire avancer les revendications des "gilets jaunes" et que cela renforce le mouvement", estime Nathalie Arthaud dans le Soir 3 dimanche 6 janvier.

"Mais, nuance la porte-parole de Lutte ouvrière, en même temps c'est le gouvernement qui est responsable de cette situation. Le gouvernement adopte la stratégie de la tension. Il a multiplié les provocations, évacué par la force les ronds-points où discutaient les "gilets jaunes".

Le débat est "une opération de diversion"

"Ça fait des années que les salariés, les chômeurs, les retraités encaissent les coups. Enfin, ils n'ont plus envie de se taire. Je les félicite et je milite pour que cette contestation se porte aussi dans les entreprises parce que c'est là qu'il y a les suppressions d'emplois, les salaires bloqués...", développe-t-elle, accusant "le grand patronat d'avoir une responsabilité écrasante".

L'exécutif propose un grand débat national. "C’est une opération de diversion. Ce sont les "gilets jaunes" qui ont enclenché ce débat le 17 novembre. Le gouvernement a dit qu'il gardera sa ligne donc il n'y a rien à en attendre", tranche Nathalie Arthaud.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nathalie Arthaud (LO)
Nathalie Arthaud (LO) (France 3)