"Gilets jaunes" : le débat s'annonce vif à l'Assemblée

Un débat est prévu à l'Assemblée nationale mercredi 5 décembre sur la politique du gouvernement, contestée par les Français dans les sondages. Très virulentes, les attaques de l'opposition donnent le ton.

Voir la vidéo
France 3

C'est bien un recul et c'est Édouard Philippe qui a acté, mardi 4 décembre, les mesures décidées par le chef de l'État. L'exécutif espère ainsi calmer la colère des "gilets jaunes". Les députés de la majorité préfèrent parler d'un ajustement nécessaire. "Il était urgent de bouger", selon la députée de Paris Olivia Grégoire.

Début de la concertation le 15 décembre

Dans l'opposition, c'est l'unanimité pour dénoncer des mesures jugées insuffisantes et qui arrivent trop tard. "Ça ne va pas suffisamment loin", estime Christian Jacob (LR). "C'est une apparence de recul", lance Marine Le Pen (RN). Le PS réclame des gestes supplémentaires pour le pouvoir d'achat. La concertation sur la fiscalité débutera le 15 décembre. Si elle n'aboutit pas, le Premier ministre a dit qu'il en tirerait les conséquences. Ce serait l'abandon définitif des taxes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Edouard Philippe, le 24 juillet 2018 à l\'Assemblée nationale.
Le Premier ministre, Edouard Philippe, le 24 juillet 2018 à l'Assemblée nationale. (BERTRAND GUAY / AFP)