"Gilets jaunes" : la situation se tend entre manifestants et forces de l'ordre à Paris

À Paris, la situation a commencé à se tendre à la mi-journée samedi 8 décembre après une matinée plutôt calme de mobilisation des "gilets jaunes".

Voir la vidéo

Canons à eau, bousculades... Le face à face entre les forces de l'ordre et les "gilets jaunes" a commencé à se tendre dans les rues de Paris, samedi 8 décembre, peu après midi. Dans le quartier de Richelieu-Drouot, le mobilier urbain est arraché et plusieurs poubelles sont incendiées. Les forces de l'ordre chargent à nouveau avec des canons à eau, pour repousser les manifestants.

Les "gilets jaunes" toujours déterminés

Pourtant, quelques heures plus tôt, la manifestation des "gilets jaunes" avait commencé dans le calme. Ils étaient un peu plus de 2 000 sur les Champs-Élysées. Calmes mais déterminés et très remontés contre le président de la République, Emmanuel Macron. Entre les forces de l'ordre et les "gilets jaunes", la situation s'est rapidement tendue. Quelques provocations et des manifestants prêts à en découvre, puis on entend les premiers tirs de bombes lacrymogènes. Si la tension est palpable, la situation est sous contrôle. Une Marseillaise est reprise sur les Champs-Élysées. L'acte IV des "gilets jaunes" se poursuit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un canon à eau de la police éloigne des manifestants près de l\'Arc de triomphe, à Paris.
Un canon à eau de la police éloigne des manifestants près de l'Arc de triomphe, à Paris. (LUCAS BARIOULET / AFP)