"Gilets jaunes" : la mobilisation en forte baisse

Une mobilisation en forte baisse pour cet "acte 7", samedi 29 décembre. Les "gilets jaunes" promettent une reprise du mouvement après le Nouvel An.

France 3

Ils ont bien tenté de mobiliser leurs troupes, mais samedi 29 décembre, les rangs des "gilets jaunes" étaient clairsemés. Septième semaine de mobilisation et un mouvement qui s'essouffle. 282 000 manifestants avaient défilé dans les rues, le 17 novembre dernier. Ils n'étaient plus que 12 000 dans toute la France, le 29 décembre. À Brest (Finistère), un rassemblement en demi-teinte. 400 "gilets jaunes" dans le cortège, c'est bien loin des 2 000 qui criaient leur colère le mois dernier dans la rue. "Je suis un peu déçue que tout le monde se plaigne, mais que beaucoup de monde ne vienne pas à la manifestation", confie une "gilet jaune".

Rester mobiliser dans la durée

Si certains craignent déjà le déclin du mouvement, d'autres parlent d'un essoufflement éphémère et promettent une mobilisation massive à la rentrée. "Là où il y a aura le plus de monde, ce sera début février", assure un "gilet jaune", confiant. Même conviction à Marseille (Bouches-du-Rhône) où les manifestants comptent bien rester mobiliser dans la durée. Les "gilets jaunes" réussiront-ils à mobiliser leurs rangs pour le soir du Nouvel An ?

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" manifestent avenue des Champs-Elysées à Paris, pour l\'\"acte 7\" du mouvement, le 29 décembre 2018. 
Des "gilets jaunes" manifestent avenue des Champs-Elysées à Paris, pour l'"acte 7" du mouvement, le 29 décembre 2018.  (SAMEER AL-DOUMY / AFP)