"Gilets jaunes" : la Main Jaune incendiée

Une évacuation a donné lieu dimanche 16 décembre à un violent incendie dans la Vienne sur l'un des ronds-points occupés. La Main Jaune, une sculpture, est partie est fumée.

France 3

À Châtellerault, dans la Vienne, les flammes sont montées jusqu'à 25 mètres de hauteur. L'incendie de la Main Jaune, une très grande sculpture, a débuté vers 20 heures dimanche 16 décembre. Les pompiers sont intervenus rapidement avec la grande échelle. Les flammes couraient sur tout le bâtiment, érigé en 2010 sur un rond-point. "L'ensemble de la hauteur de la Main Jaune était enflammée, du sol jusqu'à la hauteur complète de la main, c'était la structure elle-même qui brûlait", explique le commandant Anthony Gondouin.

La piste criminelle confirmée

Le rond-point de la Main Jaune était un bastion des "gilets jaunes" depuis un mois. Il y avait encore de nombreux manifestants dessus samedi. Mais dimanche, la police est venue dire qu'il fallait lever le camp. Consigne gouvernementale. L'incendie se déclarait quelques heures après. La piste criminelle ne fait aucun doute pour les forces de l'ordre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une évacuation a donné lieu dimanche 16 décembre à un violent incendie dans la Vienne sur l\'un des ronds-points occupés. La Main Jaune, une sculpture, est partie est fumée.
Une évacuation a donné lieu dimanche 16 décembre à un violent incendie dans la Vienne sur l'un des ronds-points occupés. La Main Jaune, une sculpture, est partie est fumée. (France 3)