"Gilets jaunes" : la cagnotte en soutien aux forces de l'ordre blessées dépasse le million d'euros

Un élu des Républicains a lancé cette cagnotte en réaction à celle en faveur de Christophe Dettinger, un ancien boxeur jugé pour avoir frappé des gendarmes mobiles début janvier à Paris.

La cagnotte en soutien aux forces de l\'ordre blessées lors des manifestations des \"gilets jaunes\" a dépassé les 860 000 euros, jeudi 10 janvier 2019.
La cagnotte en soutien aux forces de l'ordre blessées lors des manifestations des "gilets jaunes" a dépassé les 860 000 euros, jeudi 10 janvier 2019. (LEETCHI)

Un immense succès. La cagnotte en ligne pour soutenir les membres des forces de l'ordre blessées lors des manifestations des "gilets jaunes" a dépassé jeudi 10 janvier le million d'euros, grâce à plus de 36 000 participations. Cette initiative de l'élu des Républicains Renaud Muselier est une réponse à la levée de fonds lancée pour soutenir Christophe Dettinger, l'ex-boxeur placé en détention provisoire après avoir reconnu avoir frappé des gendarmes mobiles lors de l'"acte 8" à Paris. 

Sur Twitter, le compte de la police nationale remercie les internautes pour leur générosité, mais appelle à leur "soutien quotidien" et à leur "esprit civique" plutôt qu'à donner de l'argent à une cagnotte dont ils n'ont "aucune garantie de la destination finale".

D'après un porte-parole de Renaud Muselier, le président de la région Paca prévoit de reverser cette somme à l'Amicale de la police nationale, une association qui œuvre pour les gendarmes, policiers et sapeurs-pompiers et qui pourra la répartir entre les membres des forces de l'ordre blessés. Sur son site, l'association explique que l'un de ses objectifs est de "contribuer à tout acte de solidarité en faveur d’organisation ou de tel ou tel de ses adhérents présentant un cas social important maladie grave, invalidité ou en cas de décès".