"Gilets jaunes" : forte mobilisation en France

À l’occasion de l’acte 9 de la mobilisation des "gilets jaunes", des mouvements ont été organisés dans l’ensemble de l’Hexagone.

FRANCE 3

Feux de palettes, jets de pierres… Jusqu’au début de la soirée du samedi 12 janvier, des échauffourées ont éclaté à Bordeaux (Gironde). 6 000 personnes étaient venues défiler dans la capitale girondine, où 35 interpellations ont eu lieu. Pour son neuvième épisode, le mouvement des "gilets jaunes" était loin de désarmer, comme à Marseille (Bouches-du-Rhône). Ils étaient près de 3 000 dans la cité phocéenne sous le soleil, avec toujours les mêmes revendications.

Un rassemblement de protestation devant la villa du couple présidentiel

À Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), une centaine d’automobilistes avait lancé une opération escargot sur la rocade de la ville. Un mouvement structuré et encadré par les "gilets jaunes." Dans le Grand Est, à Bar-le-Duc (Meuse), 1 200 d'entre eux ont été recensés. Comme dans nombre de défilés, des tensions ont éclaté quand le rassemblement s’est heurté à la police. Au Touquet (Pas-de-Calais), des rassemblements de protestation ont eu lieu à proximité de la villa possédée par le couple présidentiel, tandis qu’à Chantilly (Oise), les manifestants ont décidé d’investir l’hippodrome, lieu considéré comme un symbole de richesse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les \"gilets jaunes\" vont-ils se structurer jusqu\'à s\'allier avec d\'autres mouvements européens ?
Les "gilets jaunes" vont-ils se structurer jusqu'à s'allier avec d'autres mouvements européens ? (Boris Horvat / AFP)