"Gilets jaunes" : faible mobilisation pour le 30e samedi avec 10 300 manifestants dans toute la France

A Montpellier, où un appel national à manifester avait été lancé, plus de 2.000 personnes se sont mobilisées, selon la préfecture.

Des \"gilets jaunes\", le 8 juin 2019, à Montpellier (Hérault). 
Des "gilets jaunes", le 8 juin 2019, à Montpellier (Hérault).  (PASCAL GUYOT / AFP)

Le mouvement des "gilets jaunes" a enregistré une faible mobilisation, samedi 8 juin, avec 10 300 manifestants dans toute la France selon le ministère de l'Intérieur. Les "gilets jaunes", qui contestent les chiffres officiels, ont comptabilisé 19 654 personnes dans les rues. 

Ce 30e samedi de manifestation est l'un des plus faibles en termes de mobilisation, depuis le début du mouvement. Il enregistre toutefois une légère hausse par rapport au samedi précédent, où 9 500 manifestants avait défilé dans les rues, selon le ministère de l'Intérieur. 

Seize interpellations 

A Montpellier (Hérault), où un appel national à manifester avait été lancé, plus de 2.000 personnes se sont mobilisées, selon la préfecture. Ils étaient 5 000 selon les "gilets jaunes". Dès le départ du cortège, des heurts ont éclaté avec les forces de l'ordre, qui ont usé massivement des gaz lacrymogènes pour repousser les manifestants, ainsi que de canons à eaux, dans des rues très fréquentées.

Les heurts ont fait une dizaine de blessés légers parmi les manifestants et les forces de l'ordre. "On ne déplore aucun blessé grave malgré le degré de violence important des manifestants venus chercher la confrontation", a commenté la préfecture.  Seize personnes ont été interpellées.