"Gilets jaunes" : des tensions autour de la manifestation

30 000 personnes sont attendues samedi 24 novembre à Paris selon les autorités, mais le mouvement est compliqué à cerner.

France 2

48 heures avant la mobilisation de samedi 24 novembre, c'est toujours la confusion pour savoir où les "gilets jaunes" se retrouveront dans Paris. Depuis plusieurs jours, certains d'entre eux appellent à un rassemblement sur Paris et disent vouloir viser des lieux symboliques : l'Élysée ou encore la Concorde. C'est hors de question pour les autorités qui ne veulent pas revivre ce qui s'est passé samedi 17 novembre, avec des "gilets jaunes" à seulement quelques centaines de mètres de l'Élysée. La préfecture propose comme alternative le Champ-de-Mars et rappelle les zones interdites : autour des organes gouvernementaux ou des ambassades.

Aucune déclaration en préfecture

Les "gilets jaunes" ont répondu sur les réseaux sociaux : "Et puis quoi encore ? Ce n'est pas au gouvernement de décider qui doit manifester et où on doit manifester !" Beaucoup de messages circulent sur internet, mais aucune déclaration en préfecture n'a été faite. Le mouvement est difficile à cerner et la sécurité compliquée à mettre en place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" affichent le slogan \"L\'Etat ruine le peuple\", lors d\'un blocage place de la Concorde, à Paris, le 17 novembre 2018.
Des "gilets jaunes" affichent le slogan "L'Etat ruine le peuple", lors d'un blocage place de la Concorde, à Paris, le 17 novembre 2018. (VALENTINA CAMU / HANS LUCAS / AFP)