"Gilets jaunes" : des ronds-points évacués en Alsace

Des manifestants ont choisi d'incendier leur campement en réponse à leur évacuation par les forces de l'ordre. D'autres utilisent des techniques bien spécifiques. 

Voir la vidéo
France 2

À Colmar (Haut-Rhin), les pompiers sont une dizaine à maîtriser l'incendie. Les "gilets jaunes" occupaient ce rond-point depuis plusieurs semaines. Alors avant d'être évacué par les gendarmes, ils ont mis le feu à leur campement. "Il a fallu faire un choix entre être délogé ou se déloger nous-même donc il y a un des nôtres qui a mis le feu au camp", raconte Marine, la porte-parole des "gilets jaunes" de Colmar. 

Les "gilets jaunes" ne lâcheront rien 

À quelques kilomètres de là, des manifestants ont choisi une autre solution. à Burnhaupt-le-haut (Haut-Rhin), ils se sont déplacés non loin de l'endroit où ils étaient installés sur un champ, une propriété privée d'où ils ne pourront pas être délogés.  Autre exemple à Wasselonne (Bas-Rhin), les "gilets jaunes" démontent leur structure chaque soir et la remontent chaque matin. Tous promettent de poursuivre leur combat et de ne rien lâcher même si tous les ronds-points venaient à être évacués. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le blocage à Burnhaupt-le-haut.
Le blocage à Burnhaupt-le-haut. (France 2)