"Gilets jaunes" : des policiers en alerte maximale

En direct du ministère de l'Intérieur, la journaliste de France 3 Nathalie Perez fait le point sur les craintes du gouvernement concernant la mobilisation des "gilets jaunes" à Paris.

France 3

89 000 membres des forces de l'ordre dont 8 000 à Paris seront mobilisés samedi 8 décembre partout en France pour cette nouvelle journée de mobilisation des "gilets jaunes". L'exécutif s'attend au pire. "Ce qui inquiète particulièrement les autorités, ce sont ces appels à la haine et même à tuer des policiers, qui circulent sur les réseaux sociaux et qui émanent de groupes de casseurs issus de l'ultra-droite ou de l'ultra-gauche, ou encore des jeunes de banlieues parisiennes qui n'ont pas forcément de motivations politiques", rapporte  la journaliste de France 3 Nathalie Perez.

La BRI et le Raid mobilisés

Ce vendredi matin, l'un des auteurs de ces appels à la haine a été interpellé. "Les policiers ont trouvé à son domicile deux armes de poing", précise la journaliste. Et d'ajouter : "Je vous rappelle également que samedi dernier, un fusil d'assaut ainsi que deux boîtes de munitions ont été volés dans la voiture en flammes d'un policier". Pour demain, le ministère de l'Intérieur a décidé de mobiliser également des hommes du Raid et de la BRI.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier armé d\'un LBD 40, à Nantes (Loire-Atlantique), le 16 novembre 2017.
Un policier armé d'un LBD 40, à Nantes (Loire-Atlantique), le 16 novembre 2017. (LOIC VENANCE / AFP)