"Gilets jaunes" : de nombreuses actions en région

En région, les "gilets jaunes" se sont également mobilisés en nombre samedi 8 décembre.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Samedi 8 décembre, au péage d'Antibes (Alpes-Maritimes), des manifestants se sont agenouillés comme les lycéens arrêtés en banlieue parisienne. Un geste devenu le symbole de la contestation. Au péage de Biriatou (Pyrénées-Atlantiques), les "gilets jaunes" bloquaient les poids lourds. Objectif : provoquer une réaction des autorités espagnoles. À Angoulême (Charente), ce sont des retraités qui ont marché en tête du cortège avec, à leurs côtés, de nombreux pompiers.

Un porte-parole du mouvement arrêté

Dans le Haut-Rhin, près de Mulhouse, des "gilets jaunes" ont brûlé leur carte d'électeur. À Grenoble en Isère, la police a interpellé l'un des porte-parole nationaux des "gilets jaunes". Il a été placé en garde à vue pour organisation d'une manifestation illicite. En Haute-Garonne à Toulouse, c'est une centaine de motards qui ont bloqué la circulation en roulant au ralenti. Au Puy-en-Velay (Haute-Loire), ils ont défilé dans le calme, dans une ville aux magasins fermés, avant de se rassembler devant la préfecture incendiée samedi dernier. En fin d'après-midi, les forces de l'ordre ont dispersé la foule à l'aide de grenades lacrymogènes.

Le JT
Les autres sujets du JT
La préfecture du Puy-en-Velay, en Haute-Loire, attaquée samedi 1er décembre lors de débordements en marge des manifestations des \"gilets jaunes\".
La préfecture du Puy-en-Velay, en Haute-Loire, attaquée samedi 1er décembre lors de débordements en marge des manifestations des "gilets jaunes". (THIERRY ZOCCOLAN / AFP)